nous

Esprit de l'escalier est un binôme d’artistes plasticiennes, Arianna Sanesi et Francesca Loprieno, dont l’objectif commun est d’étudier les processus de la photographie et de l’image en général par les prismes de la recherche artistique, du processus pédagogique et de l’édition indépendante.

 

Le duo s'est formé en 2016 à l'occasion d'une résidence d'artiste dans le Pouilles, dans le sud d'Italie.

 

Leur premier travail commun, en cours de finalisation, s’intitule SIBILLA et il se propose d’explorer la puissance évocatrice du territoire méditerranéen tel qu’il s’exprime dans les Pouilles (terre natale de Loprieno), en Toscane (terre natale de Sanesi) et dans le sud de la France, terre d’accueil des deux artistes.

 

Elles développent en parallèle HARNES, un projet éditorial qui est l’occasion de rapprocher l’exploration du territoire du nord de la France des visions oniriques et personnelles des lieux d’appartenance de l’une des deux artistes.

 

L’esprit de l’escalier (ou esprit d’escalier) est une expression française signifiant que l’on pense souvent à ce que l’on aurait pu et dû dire de plus juste, après avoir quitté ses interlocuteurs et évoque pour Loprieno et Sanesi la difficulté de rencontrer l’autre en dehors des temps longs de la reconnaissance réciproque.

 

Photographes plasticiennes à l’origine, Loprieno-Sanesi amènent de fait leur pratique vers la forme plastique en émergence de “l’art en commun” tel que défini par Estelle Zhong Mengual dans un ouvrage de même nom. L’enrichissement produit par le contact avec un milieu autre que celui de la photographie est ressenti désormais comme indispensable, et il arrive de plus en plus de mettre au coeur de la création les interlocuteurs qui sont la source même du processus d’exploration, en quête des espaces d’enrichissements mutuels inexplorés.

Texte par les soins de Annakarin Quinto

  • Twitter
  • Instagram

© 2020 Esprit de l'Escalier